Pleyben est une commune rurale du département du Finistère. Elle se situe à 11 km à l’est de la ville de Châteaulin dans le Pays Bidar.

Mise à jour le 10/08/2022.

Des informations sur Pleyben

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Briec
Intercommunalité : CC Pleyben-Châteaulin-Porzay

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Bidar

Gentilé : Pleybennois, Pleybennoises
Population : 3 640 hab. (fleche verte 2019) – 3 627 hab. (2017)
Densité : 48 hab./km²
Superficie : 76,04 km²

Adresse de la mairie : Place Charles de Gaulle, 29190 Pleyben
Site internet : www.mairiepleyben.fr

Communes limitrophes : LopérecBraspartsLannédernLe Cloître-PleybenLennonGouézecLotheyChâteaulinSaint-Ségal

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Pleyben

L’origine du nom vient de l’ancien breton ploe, paroisse, et du saint breton Iben.
en breton, la commune se nomme Pleiben.

Histoire de la commune de Pleyben

Un dolmen, deux tumuli et une tombe de l’âge du bronze retrouvée à Roz-ar-C’hallez attestent une présence humaine au Néolithique sur le territoire de Pleyben.

De l’époque gallo-romaine subsistent un camp rectangulaire à Bourgel et un retranchement circulaire à Lannélec. Quelques poteries et monnaies retrouvées à Kerlann, ainsi que l’antique chemin de Pont-Coblant jusqu’à Brasparts attestent cette présence.

Pleyben se constitue entre le Ve et le VIIe siècle en paroisse primitive d’une très grande superficie, délimitée par l’Aulne, le Ster-Goanez et la Doufine, englobant les territoires actuels de Lannédern, Lennon, Le Cloître-Pleyben, Saint-Ségal, Pont-de-Buis, et la partie nord de Châteaulin.

Le saint éponyme connu par son seul nom est remplacé avant le XVe siècle par saint Germain d’Auxerre, comme patron de la paroisse. La commune s’enrichit grâce à la prospérité de la culture des céréales et de l’élevage, puis, à partir du XVIe siècle, grâce aux droits perçus lors des quatre foires annuelles autorisées par Henri II, aux offrandes, aux fondations et aux rentes.

Les Pleybennois consacrent la fortune de leur fabrique à l’édification d’un important enclos paroissial. La commune compte 5 600 habitants avant 1914, mais elle est victime au cours du XXe siècle de l’exode rural.

La place et le calvaire monumental de Pleyben au début des années 1900.
Vue de la place et du calvaire monumental de Pleyben. Carte postale du début des années 1900.

Blason de la commune de Pleyben

Blason de la commune de Pleyben.
Blason de la commune de Pleyben.

Description
Taillé : au premier de sable au rencontre de vache d’or, au second d’azur à l’épi de blé d’or posé en pal ; à la barre d’argent chargée de trois mouchetures d’hermine de sable posées dans le sens de la barre.

Détails
Les armoiries rappellent la spécialisation de la commune dans une agriculture reposant sur la polyculture autour des céréales et de l’élevage des bovins.
Source : wikipedia.org

Situation géographique

Catégories : Non classé