Saint-Rivoal est une commune des Monts d’Arrée dans le département du Finistère. Elle fait partie du parc Naturel Régional d’Armorique.

Mise à jour le 09/08/2022.

Des informations sur Saint-Rivoal

Département : Finistère
Arrondissement : Châteaulin
Canton : Carhaix-Plouguer
Intercommunalité : CC Monts d’Arrée Communauté

Pays historique
: La Cornouaille
Pays traditionnel : Le Pays Rouzig

Gentilé : Saint-Rivoaliens, Saint-Rivoaliennes
Population : 211 hab. (fleche verte 2019) – 194 hab. (2017)
Densité : 11 hab./km²
Superficie : 18,69 km²

Adresse de la mairie : Le bourg, 29190 Saint-Rivoal
Site internet : www.mairie-st-rivoal.fr

Communes limitrophes : SizunBotmeurBraspartsLopérec

Quelques cartes
Carte de la Bretagne Carte du département du Finistère (29) en Bretagne. Carte du pays historique de Cornouaille en Bretagne.
fleche verte Voir toutes les cartes.

Toponymie de Saint-Rivoal

L’origine du nom vient du patron de la paroisse, saint Rivoal, anciennement Riwall, de l’ancien breton ri, roi, et wal, valeur.
En breton, la commune se nomme Sant-Riwal.

Histoire de la commune de Saint-Rivoal

Le menhir de Roquinarc’h atteste, sur le territoire de Saint-Rivoal, une présence humaine remontant au Néolithique. C’est aussi aux environs de ce monument que se croisent deux voies antiques : celle de Quimper à Morlaix, celle de Carhaix à Hanvec.

Le saint breton Rivoal, qui a donné son nom à la paroisse et à la commune, n’est connu que par son nom. Il est également honoré à Bégard, dans les Côtes d’Armor, et à Plougastel-Daoulas.

Sous l’Ancien Régime, un grand nombre de terres sont des possessions ecclésiastiques. Plusieurs domaines appartiennent à l’abbaye du Relec à Plounéour-Ménez. Certains sont des fiefs sous la commanderie de l’ordre de Malte à La Feuillée, et d’autres enfin dépendent de l’abbaye de Daoulas.

Saint-Rivoal fait partie intégrante de Brasparts pendant très longtemps. D’abord simple trève jusqu’à la Révolution, il ne devient paroisse à part entière qu’en 1837. La commune est crée en 1925.

Le territoire ainsi enlevé à Brasparts englobe le sommet du mont Saint-Michel. Au XIXe siècle, les terres de Saint-Rivoal s’accroissent grâce aux défrichements et à l’amendement des sols. Le seigle et le sarrasin y sont cultivés, et l’élevage bovin y est pratiqué.

Mais depuis la création de la commune, la population connaît un déclin, à l’instar de toute la région.

Les Thermopyles sur la commune de Saint-Rivoal.
Les Thermopyles sur la commune de Saint-Rivoal. Carte postale du début des années 1900

Situation géographique

Catégories : Non classé